Le chauffe-eau solaire à circulation forcée

Le chauffe-eau solaire à circulation forcée promet un meilleur rendement thermique et une meilleure intégration du système à l’environnement.Ce dispositif se distingue par un système de pompe qui permet de placer le ballon de stockage d’eau à n’importe quel endroit.

Un dispositif efficace

Le chauffe-eau solaire à circulation forcée se compose de deux éléments principaux, le ballon de stockage d’eau et les panneaux solaires. À noter que le ballon contient l’eau de chauffage qui est réchauffée avec la chaleur apportée par le liquide caloporteur et les panneaux servent à conserver la chaleur qui sera ensuite diffuse dans le ballon par le biais du liquide caloporteur. Le ballon et les capteurs solaires sont reliés entre eux avec une pompe ou sans assistance particulière (dans le cas d’un système monobloc ou à thermosiphon).

Une fois connectée à un régulateur, la pompe va permettre au liquide caloporteur de circuler selon une certaine vitesse et fréquence dans le circuit. Par ailleurs, il existe des systèmes à auto-vidange et des modèles de chauffe-eau solaire sous pression permanente pour plus de facilité.

Cependant, il vaut mieux demander l’avis d’un professionnel dans le domaine avant de s’engager à l’achat.

Les différentes installations de chauffe-eau solaire à circulation forcée

Chauffe-eau solaire à circulation forcée

Avec ce genre de dispositif, il est possible d’opter pour un système d’appoint électrique qui sera placé directement dans le ballon de stockage. Il prendra le relai lorsque l’énergie solaire ne suffira plus à chauffer l’eau. Par ailleurs, l’on peut se tourner vers une chaudière comme système d’appoint. La chaudière réchauffera l’eau contenue dans le ballon de stockage en plus de l’énergie solaire.

Les solutions de préchauffage sont tout aussi intéressantes. Dans ce genre de système, l’eau est préchauffée par les rayons solaires dans un premier ballon de stockage pour ensuite être chauffée de nouveau par un système électrique d’appoint ou par une chaudière dans un deuxième ballon. Dans le deuxième ballon, le système n’utilise qu’une pression suffisante pour obtenir la bonne température. Toutefois, il convient de préciser que toute décision doit prendre en compte le climat et les paramètres de la maison.

Installation et coût du chauffe-eau solaire à circulation forcée

L’installation et la mise en service du chauffe-eau solaire à circulation forcée sont un peu complexes du point de vue de leur agencement et des nombreuses pièces utilisées. Le mieux est de faire appel aux services d’un professionnel adhérant à la charte Qualisol. Par ailleurs, l’entretien que demande ce genre de dispositif est plus contraignant que les autres dispositifs solaires.

Le chauffe-eau solaire à circulation forcée utilise une technologie plus pointue, ce qui fait son coût est bien plus élevé par rapport aux autres systèmes. Pour un ballon de stockage de 200L, il faudra compter entre 2500 et 5000 € (selon les modèles et les services).

Les avantages et inconvénients de la circulation forcée

Le chauffe-eau solaire à circulation forcée présente cependant de nombreux avantages par rapport aux systèmes monoblocs ou à thermosiphon.

Le ballon de stockage peut être installé n’importe où, que ce soit dans un grenier, une chaufferie ou une cave puisque le circuit de liquide caloporteur est sous pression et le circuit est assuré par une pompe. De plus, le système s’avère nettement plus efficace du fait que le régulateur prend en compte tous les paramètres avant de déclencher le réchauffement de l’eau. Ce système ingénieux permet alors d’améliorer le rendement de plus de 5 %. Cependant, il parait important de noter que ce type d’installation revient plus cher que les autres systèmes de chauffage. De plus, son installation requiert l’aide de professionnels puisque c’est une installation plus complexe et plus fragile.

Devis Chauffe eau solaire

Comments are closed.


ok